0 0 votes
Évaluation

Retour à la page recette & ingrédients

Pourquoi ça marche

  • Le réglisse contient de l'acide glycyrrhizique qui présente une activité anti-virale contre le SRAS-coronavirus (très proche du coronavirus covid-19) selon une étude de 2005 réalisée suite à l'épidémie de SRAS.
    Ce même composé est cicatrisant et immunostimulant avec une augmentation de la phagocytose et une stimulation de la production de lymphocytes T et B.
    La glycyrrhizine est également anti-inflammatoire.proche de la cortisone (teneurs bien inférieures à celle des médicaments).
    Le réglisse est antitussif. Mucolytique, il favorise l'élimination du surplus de mucosités dans les voies pulmonaires. Il était utilisé dans la Grèce antique contre les affections pulmonaires.

  • La fleur de Sureau permet d'accompagner deux mécanismes de défense de l'organisme.
    Elle renforce les paroix muqueuses du nez et de la gorge ce qui améliore leur résistance à l'infection.
    Elle est sudorifique ce qui permet d'accompagner le mécanisme de la fièvre, véritable frein aux infections virales en tous genres. Surveillez votre fièvre : au delà de 40°C, découvrez-vous un peu et le mécanisme de sudation permettra de faire chûter naturellement la fièvre. Couvrez-vous le reste du temps et restez chaudement allité de manière à maintenir une fièvre résiduelle constante.
    La fleur de Sureau favorise la sécrétion de mucus au niveau bronchique, ce qui permet de drainer les germes hors des poumons. Celà permet aussi de conserver une bonne hydratation des muqueuses respiratoires et d'apaiser la toux sèche.
    En association avec les plantes mucolytiques, Eucalyptus de la tisane A, et, réglisse de la tisane B, la fleur de sureau va participer à l'expectoration des germes de toutes sortes, et notamment, des virus.
    Enfin, la fleur de Sureau est également diurétique, ce qui permet un bon flux hydrique drainant combiné à l'hydratation intense apportée par la prise en alternance des tisanes chaudes A et B.

  • Le Cyprès de Provence présente des propriétés anti-virales et contient des proanthocyanidols auxquels seraient sensibles les virus de la famille du coronavirus : même si l'action a été constatée à forte concentration, la démarche dans l'ensemble de ces remèdes et de superposer des molécules potentiellement anti-virales contre le covid-19 de manière à suciter un effet synergique permettant de ralentir la progression virale.
    En outre, son huile essentielle est indiquée dans la bronchite à toux sèche car elle est immunostimulante, mucolytique, antispasomdique et antitussive.
    Elle est également antalgique et antioxydante.

  • Avec la tisane A, la multiplication de boissons chaudes au cours de la journée permet d'apaiser la gorge, fragilise le virus, permet à l'organisme de conserver une bonne hydratation ainsi que sa fièvre, ce qui est essentiel dans les infections virales.
    A noter que la fièvre ne doit toutefois pas dépasser 40°C sinon il faut se découvrir, prendre une douche, ou, si nécessaire, contacter le SAMU.
Précautions d'emploi
Ne pas utiliser pendant la grossesse ni pendant l'allaitement
Ne pas utiliser en cas d'insuffisance rénale, de trouble hépatiques, de cirrhose du foie, hypertonie, hypokaliémie, et d'hypertension artérielle
Ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 3 ans.
Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Mentions légales

- Les précautions d'emploi du fournisseur précisées sur la fiche produit et sur le produit lui-même peuvent différer : toujours tenir compte de l'information la plus sécuritaire.
- Les soins proposés ne constituent en aucun cas des médicaments ou des thérapies.
- Les informations présentes sur ce site ne font pas office de prescription et sont fournies à titre informatif : elles ne se substituent en aucun cas à un avis médical : pour tout usage thérapeutique, veuillez consulter un médecin.
- Tenir hors de portée des enfants.
- Respecter les quantités.
- Eviter un usage prolongé.
- Ne pas chercher à fabriquer vous-même vos propres mélanges.
- Un complément alimentaire ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
- Une problématique santé est souvent multifactorielle et l'utilisation d'un soin donné permet de réduire un facteur de risque particulier parmi les différents facteurs.
- Les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins, elles contiennent des pourcentages très élevés de substances actives, et sont souvent à éviter chez les femmes enceintes, allaitantes, les enfants, les bébés : respecter les précautions d'emploi et consulter un médecin pour tout usage par voie orale et pour tout usage thérapeutique, si vous suivez un traitement, ou présentez une pathologie particulière.
- Les huiles essentielles sont irritantes. Ne pas appliquer à proximité des yeux, ni dans les oreilles, ni dans le nez. Le cas échéant, rincer abondamment à l'eau. Ne jamais utiliser d'huile essentielle pure sur la peau, les muqueuses, ou par voie orale : toujours diluer dans une huile végétale, du miel, du sucre, du pain ou un autre substrat.
- Certaines huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes : faire un test sur une petite surface cutanée.
 

Ingrédients

 2 Réglisse racines coupées en morceaux
 1 Fleurs de Sureau noir
 1 Huile essentielle d'Arbre à thé

Instructions

1

Dans une casserole introduire la racine de réglisse en morceaux, verser l'équivalent d'une grande tasse d'eau (50 cl) et porter à ébullition pendant 10 minutes.

2

Couper le feu

3

Laisser infuser avec 1 cuillère à café de fleurs de Sureau noir pendant 10 minutes

4

Filtrer

5

Ajouter 1 goutte d'huile essentielle d'arbre à thé dans 1/4 de cuillère à café de miel de thym

Tisane B : Réglisse, Sureau, Cyprès – Informations complémentaires
(Visitée 11 fois, visitée 1 aujourd'hui)