Tisane B : Réglisse – Sureau – Cyprès de provence

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on google
Share on email
tisane-b-reglisse-racines-surreau-fleurs-cypres-de-provence-huile-essentielle-coronavirus-covid19

CatégorieDifficultéFacile

Comment aider l'organisme à surmonter une infection virale pulmonaire ?
Quelle que soit son origine, il est possible de mettre toutes les chances de votre côté pour mieux combattre le coronavirus covid-19.

En premier lieu, bien s'hydrater régulièrement dans la journée avec des boissons chaudes, et rester alité : un réflexe bien connu et plébiscité par les médecins à l'époque où nous n'avions aucun médicament.

Et surtout, pour activer les défenses naturelles de l'organisme, suivre cette série de recettes.
En effet, ces recettes s'appuient toutes sur les plantes les mieux tolérées et les plus indiquées dans les infections pulmonaires virales !

Ainsi, cette tisane B est à prendre en alternance avec la tisane A trois fois par jour.

Cette tisane B permet de superposer deux autres plantes et une huile essentielle de nos terroirs parmi les plus efficaces : les racines de Réglisse, les fleurs de Sureau, l'huile essentielle de Cyprès de provence. Le réglisse apporte de l'acide glycyrrhizique, substance reconnue pour présenter une activité anti-virale contre le SRAS-coronavirus, virus très proche du coronavirus covid-19.
Voici de quoi aider l'organisme à combattre le coronavirus !
Le détail des mécanismes d'actions de ces plantes est précisé dans les informations complémentaires.

La recette est simple : réaliser une décoction de racines de Réglisse, suivie d'une infusion de fleurs de sureau.
Puis, incorporer une goutte d'huile essentielle de Cyprès de Provence à l'aide de miel de Thym.

A noter que cette seconde tisane doit être adaptée chez les personnes de plus de 60 ans en supprimant le réglisse.
En effet le réglisse est à éviter chez les personnes en insuffisance rénale ou hépatique, ou sujettes à hypertension.

Comme pour la tisane A, il est possible, en cette période de confinement, de recevoir à domicile les différents ingrédients.
Utilisez ainsi la bonne sous-espèce de plante, la qualité bio et, apportez votre soutien à nos petits producteurs français !

Je vous explique tout...

Portions1 portion
Préparation2 minsTemps d'infusion20 minsTemps total22 mins

 1 cuillère à café de Réglisse racines coupées en morceaux
 1 cuillère à café de Fleurs de Sureau noir
 1 goutte d'Huile essentielle de Cyprès de Provence

10 Minutes de temps d'infusion : lancer la minuterie ici !

1

Dans une casserole introduire 1 cuillère à café de racine de réglisse coupée en morceaux.
Verser l'équivalent d'une grande tasse d'eau (50 ml) et porter à ébullition pendant 10 minutes.

2

Couper le feu.

3

Rajouter 1 cuillère à café de fleurs de Sureau noir et laisser infuser le tout pendant 10 minutes.

4

Filtrer.

5

Ajouter 1 goutte d'huile essentielle de cyprès de provence dans 1/4 de cuillère à café de miel de Thym.

Comment le prendre ?
Prendre cette tisane B trois fois par jour en alternance avec la tisane A : Thym, Eucalyptus, Ravintsara

Avertissement : Les informations données sur ce site sont fondées sur la littérature spécialisée et fournies à titre indicatif.
Les recettes sont à base d’
ingrédients naturels, véritables denrées alimentaires, et ne constituent en aucun cas des médicaments : pour tout usage thérapeutique vous devez consulter un médecin.

Ingrédients

 1 cuillère à café de Réglisse racines coupées en morceaux
 1 cuillère à café de Fleurs de Sureau noir
 1 goutte d'Huile essentielle de Cyprès de Provence

Instructions

1

Dans une casserole introduire 1 cuillère à café de racine de réglisse coupée en morceaux.
Verser l'équivalent d'une grande tasse d'eau (50 ml) et porter à ébullition pendant 10 minutes.

2

Couper le feu.

3

Rajouter 1 cuillère à café de fleurs de Sureau noir et laisser infuser le tout pendant 10 minutes.

4

Filtrer.

5

Ajouter 1 goutte d'huile essentielle de cyprès de provence dans 1/4 de cuillère à café de miel de Thym.

Tisane B : Réglisse – Sureau – Cyprès de provence
(Visitée 111 fois, visitée 1 aujourd'hui)

Partager ceci

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on google
Share on email

Tu pourrais aussi aimer

remède asthme huile essentielle de khella

Asthme & Huile essentielle de Khella

Vous cherchez un remède naturel contre l’asthme ?
L’huile essentielle de Khella peut vous aider.
Cette huile essentielle contribue à soulager les crises asthmatiformes.
Voici comment l’utiliser…

tisane-thym-eucalyptus-cypres

Tisane A : Thym, Eucalyptus globulus, Ravintsara

Existe t’il un remède contre le coronavirus covid-19 ?
Pas de faux espoirs : à ce jour, aucun remède n’a encore fait ses preuves contre ce virus en particulier.

Toutefois, comme pour n’importe quelle infection virale pulmonaire, il est possible d’aider l’organisme à se défendre.

Ainsi, les plantes de cette tisane A et de l’ensemble des soins proposés sur ce site agissent sur 3 axes :
– premièrement, les mécanismes de défense naturels : la fièvre, la sudation, l’hydratation intense et chaude, le repos, la production et l’évacuation de mucus pulmonaire, l’immunité
– deuxièmement, les symptômes liés à l’attaque virale : la toux, l’inflammation pulmonaire, les spasmes bronchiques, l’obstruction des bronches par un mucus visqueux difficile à évacuer
– troisièmement, une activité anti-virale directe reconnue pour des virus de catégorie similaire. Ce troisième axe est plus aléatoire.
C’est pourquoi, en superposant un certain nombre de plantes bien tolérées et susceptibles de produire une activité anti-virale ciblée, on peut espérer obtenir une action synergique, une potentialisation des effets, et créer un terrain défavorable à la prolifération virale.

Le détail des mécanismes d’actions des plantes de la tisane A est décrit dans les informations complémentaires sur le lien en bas de page.

Le thym et l’eucalyptus en tisanes ont fait leur preuve en tant que remèdes traditionnels pour lutter contre les infections virales respiratoires : sensation de libération de l’arbre pulmonaire, réconfort, apaisement des bronches, accélération vers la phase de rémission.
Ravintsara est une huile essentielle parmi les plus appréciées dans les infections pulmonaires virales.

Il sera important de prendre régulièrement cette tisane A dans la journée en alternant avec la tisane B.

Tout comme il sera important de suivre la check-list d’actions santé en cas d’infection virale respiratoire.

Enfin, pour encore mieux soutenir l’organisme, les autres soins proposés sur ce site sont à utiliser en complément.
En effet, ces soins permettent d’utiliser des plantes supplémentaires ainsi que de nouveaux angles d’attaque.

Il n’existe pas un, mais des remèdes pouvant aider concrètement à combattre le coronavirus au même titre que n’importe quel virus respiratoire.

sirop-baies-de-sureau-noir

Sirop Sureau – Thym

En cas d’infection au Covid-19, comment calmer la toux sèche ?
En effet, l’un des premiers symptômes de l’infection au Covid-19 est la toux sèche.
C’est pourquoi un sirop sera très apprécié pour calmer la toux sèche et les irritations de la gorge.

De plus, la composition de ce sirop a pour but de lutter contre la progression virale au niveau des poumons.
Ce remède est à base de baies de Sureau noir qui ont depuis longtemps fait leurs preuves dans les infections virales pulmonaires.
Et surtout, les baies de Sureau noir contiennent de la quercetine. De nombreuses publications scientifiques décrivent ses propriétés antivirales contre de nombreux virus proches voir très proches du virus Covid-19.

Et il en est de même pour l’huile essentielle de Thym à linalol. Elle présente des propriétés antivirales décrites contre des types de virus proches des coronavirus.

Par ailleurs, l’association avec le miel de Thym permet d’obtenir un sirop particulièrement appréciable pour calmer la toux et adoucir la gorge.

La préparation de ce sirop est simple dans la mesure où l’on part de jus de baies de Sureau et non des baies fraîches ou sèches.

De même, l’huile essentielle est ajoutée au moment de la prise afin de préserver toutes ses propriétés et de maîtriser la quantité prise.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *