Covid-19 : Personnes à risques et remèdes naturels

Je suis une personne à risque : puis-je utiliser ces 3 remèdes ?
La réponse est définitivement “oui”, sous réserve de respecter les précautions d’emploi, et, le cas échéant, de consulter votre médecin, ces 3 remèdes sont fait pour vous donner plus de chances d’une issue favorable en cas d’infection.

Les profils des personnes à risques sont très variés.

Comme pour n’importe quel utilisateur, il faut bien prendre connaissance des précautions d’emploi de chaque ingrédient. En cas d’incompatibilité, il s’agit de supprimer l’ingrédient en question de la recette et de prendre les 3 remèdes en dépit de cette absence, ceci afin de profiter des bienfaits de l’association des autres plantes.

Par exemple, la précaution d’emploi la plus fréquente sera la suivante : pour les personnes de plus de 60 ans, il n’est pas recommandé d’utiliser les racines de réglisse en tisane (décoction). En effet, chez les plus de 60 ans l’insuffisance hépatique et rénale, ainsi que l’hypertension sont fréquentes, or ce sont des contre-indications pour l’emploi de ces racines.

Toutefois, ce risque d’effet nocif reste à relativiser dans la mesure où le choix d’utiliser de nombreuses plantes de manière concomitante permet de réduire les quantités prises par plante.
De surcroît, la durée de la prise en charge est limitée à 7 jours.

Ainsi, le risque de nocivité, déjà faible pour ces plantes de qualité alimentaire dégagées du monopôle pharmaceutique, est considérablement réduit.

Retour vers l’article parent : 3 remèdes pertinents face à un virus mortel

Retour vers l’article racine : Nous n’avons pas de médicament, mais nous avons des remèdes !

(Visitée 4 fois, visitée 1 aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *