Covid-19 : Précautions d’emploi des 3 remèdes

Les précautions d’emploi des 3 remèdes s’agissent de ne pas utiliser telle plante donnée en cas de contre-indication. Elles sont toujours mises en avant à chaque recette.

Les risques en termes de dangerosité sont faibles dès lors que sont respectées :
– les précautions d’emploi, ainsi que
– les quantités : petites quantités pour chaque plante à chaque prise, et
– la durée d’utilisation (7 jours).
En effet, les 7 plantes utilisées sont toutes inscrites à la Pharmacopée comme plantes médicinales, et sont aussi des plantes de qualité alimentaire, c’est-à-dire assez bien tolérées pour être détachées du monopôle pharmaceutique et être en vente libre en dehors des officines.
Ces 7 plantes sont largement utilisées en médecine traditionnelle.
Le fait d’utiliser 7 plantes différentes permet de limiter les quantités par prise pour chacune des plantes. Autant les effets recherchés communs aux plantes sont cumulés et renforcés, autant les potentiels effets nocifs différents pour chaque plante se retrouvent ainsi réduits.
De surcroît, ces remèdes sont prévus pour des prises s’étalant sur 7 jours, soit une durée limitée. 
Le fait que les quantités par plante et que la durée d’utilisation soient limitées réduit considérablement le risque de survenu d’effet nocif conséquent.
Néanmoins, chaque utilisateur doit prendre connaissance des précautions d’emploi afin d’éviter de prendre telle ou telle plante en cas d’incompatibilité avérée.
Il convient donc de ce fait de choisir un approvisionnement fiable quant à la nature précise de l’ingrédient (espèce et sous-espèce de plante, chémotype d’huile essentielle…), et quant à sa qualité. Ce site propose dans un lien vers des approvisionnements sélectionnés en ce sens.

Précautions d’emploi du Thym, Thymus vulgaris, en tisane :

A éviter en cas d’allergie aux plantes de la famille des Lamiaceae, ainsi que chez les personnes allergiques au pollen de bouleau ou au céleri. 
Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi de l’Eucalyptus, Eucalyptus globulus, en tisane :

    Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 2 ans
Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
Ne pas administrer aux enfants de moins de 2 ans.
Ne pas utiliser en cas d’inflammation gastro-intestinale, d’inflammation des voies biliaires, de troubles hépatiques graves et d’inflammation des reins.

A utiliser avec une attention particulière quant à la surveillance de la glycémie chez les personnes diabétiques car l’eucalyptus est hypoglycémiant.

Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi des fleurs de Sureau noir, Sambucus nigra, en tisane :

Plante très bien tolérée : pas de contre-indication ni d’interaction connue.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.
Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi des racines de Réglisse, Glycyrrhiza glabra, en tisane (décoction) :

   Ne pas utiliser chez les plus de 60 ans pictogramme
Ne pas utiliser pendant la grossesse ni pendant l’allaitement.
A éviter chez les adultes de plus de 60 ans.
Ne pas utiliser en cas d’insuffisance rénale, de troubles hépatiques, de cirrhose du foie, hypertonie, hypokaliémie, et d’hypertension artérielle.
Ne pas utiliser plus de 7 jours.
Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi des baies de Sureau noir, Sambucus nigra, en sirop :
Plante très bien tolérée.
Aucune contre-indication connue.
Aucune interaction avec d’autres plantes ou suppléments connue.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de Laurier noble, Laurus nobilis, en inhalation :
Pictogramme Ne pas utiliser chez la femme enceinte Pictogramme Ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 6 ans
Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante.
Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 6 ans.
Ne pas avaler.
Ne pas utiliser pur sur la peau : diluer dans un corps gras avant application.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle d’Eucalyptus, Eucalyptus globulus, en inhalation :
Ne pas utiliser chez la femme enceinte pictogramme  
Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
Ne pas administrer aux enfants de moins de 6 ans.
Ne pas utiliser en cas d’asthme.
Ne pas appliquer sur le visage surtout près des narines : risque de bronchospasme chez les enfants de moins de 6 ans.
Ne pas utiliser en cas d’inflammation gastro-intestinale, d’inflammation des voies biliaires, de troubles hépatiques graves et d’inflammation des reins.
Ne pas dépasser la durée et les dosages indiqués et suspendre le traitement dès l’apparition de signes spasmodiques des bronches, de convulsions, d’étourdissements ou de perte de connaissance.
Tenir hors de portée des enfants.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de Thym à linalol, Thymus vulgaris chémotype à linalol, en inhalation et en sirop :
Le Thym à linalol est un chémotype de Thym bien toléré.
Allergènes : limonène, linalol.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de Ravintsara, Cinnamomum camphora chémotype à cinéole de Madagascar, en tisane (avec du miel de Thym) :

Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement.
Allergènes : limonène, linalol
Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de Cyprès de Provence, Cupressus sempervirens, en tisane (avec du miel de Thym) :
Interdit aux femmes enceintes   Interdit aux enfants de moins de 6 ans  
Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes.
Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 6 ans.
Allergènes : limonène, linalol
Bien respecter les quantités.
Ne pas dépasser 7 jours de cure.

Retour vers l’article parent : Covid-19 : Composition des 3 remèdes

Retour vers l’article racine : Nous n’avons pas de médicament, mais nous avons des remèdes !

(Visitée 9 fois, visitée 1 aujourd'hui)